Moins jeter la bonne idée

Collecte de textiles : Printemps 2020

Objectifs : réduire nos déchets et améliorer leur recyclage

Dans le cadre de son schéma directeur des déchets 2020-2030, la Métropole s'est fixé un objectif majeur : réduire de 50% le poids des ordures ménagères collectées et en recycler les deux tiers.

Ainsi, afin de réduire le volume de déchets textiles envoyés à l’incinération, de favoriser le réemploi et de garantir aux usagers que les textiles dont ils se séparent sont correctement réutilisés, la Métropole renouvelle une opération de collecte des textiles sur son territoire en proposant une collecte ponctuelle en conteneurs en complément de l'offre pérenne proposée par de nombreuses associations et dans les déchèteries métropolitaines.

Comment participer ?

  1. Triez les vêtements, linges de maison et chaussures dont vous voulez vous séparer, qu’ils soient usés, déformés, troués ou tout simplement démodés.
  2. Mettez-les dans un sac et fermez-le bien.
  3. Déposez le sac dans un des nombreux conteneurs éphémères à votre disposition entre le 1er juin et le 12 juillet 2020 dans l'un des nombreux conteneurs mis à votre disposition.
  4. Pensez à bien vous laver les mains avant et après avoir déposé vos sacs.

 

Quels types de textiles sont acceptés ?

Textiles acceptés : vêtements et sous-vêtements, linge de maison, chaussures, sacs et peluches (qu’ils soient abimés, troués, déformés ou tout simplement démodés).
Textiles refusés : textiles mouillés (risques de moisissures) et souillés par des produits chimiques (risque de pollution).

 

Où vont les textiles collectés ?

Tous les textiles recueillis partent dans un centre de tri industriel. En fonction de leur état ils seront répartis en trois catégories :

62% seront réutilisés : c’est-à-dire donnés ou revendus en boutique de seconde main en France ou bien à l’étranger.

31,5% seront recyclés selon différents procédés :

  • Coupe : découpés en carré, les textiles deviennent des chiffons pour l’industrie.
  • Défibrage : quand les fibres sont refilées, de nouveaux textiles sont fabriqués. Les chaussures redeviennent des semelles.
  • Effilochage : réduits en fibres, les textiles peuvent devenir du rembourrage de coussin, de l’isolant pour les bâtiments, des filtres…
  • Broyage : coupés en lanières ou broyés, les textiles peuvent intégrer des dizaines de produits : depuis le sol des terrains de sports, à la neige artificielle des sapins ! Car les fibres donnent de la flexibilité aux matériaux.

6,5% seront éliminés afin d’être valorisés énergétiquement.

 

Et le reste de l'année ?

En dehors de cette opération, vous pouvez donner vos textiles, linges de maison et chaussures :