Moins jeter la bonne idée

Gaspillage alimentaire : quelles mesures dans les écoles de la Métropole ? Rencontre avec Stéphane, messager du tri.

Première étape : diagnostic

On commence par se rendre dans les écoles volontaires pour établir un diagnostic avec des pesées tous les jours, pendant une semaine. On pèse à la fois ce qui reste dans les assiettes des enfants mais aussi ce qui reste en cuisine afin de pouvoir analyser la gestion des commandes.

Deuxième étape : communication des chiffres récoltés aux communes

On organise, par la suite, une réunion avec la commune de l’école concernée afin de proposer un plan d’action pour lutter contre le gaspillage.
Il y a différents leviers sur lesquels on peut jouer : le cahier des charges pour les prestataires de restauration, la diminution des grammages, des animations pédagogiques… Les écoles appliquent ensuite cette feuille de route avec notre soutien régulier.

Troisième étape : le bilan

Au bout d’une année scolaire, on fait le bilan dans chaque école avec une nouvelle vague de pesées. On communique ensuite les chiffres à la mairie et on réfléchit à ce qui pourrait encore être amélioré. 

Chiffres clés & résultats :
57 restaurants scolaires sont engagés dans cette démarche sur l’agglomération répartis sur 24 communes.
- Baisse de 20 % du gaspillage alimentaire en moyenne par rapport aux pesées initiales de diagnostic ce qui représente 800Kg de nourriture jetée en moins par établissement et par an,
- D’un point de vue économique cela équivaut à une économie d’environ 1500€/an/établissement (coût initial du gaspillage avant mise en place d’action : environ 9000€/an/établissement).
NB : Les pesées de bilan des autres vagues d’établissements seront organisées d’ici à la fin de l’année scolaire 2018, cela marquera la fin de l’opération « 1000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire » sur la Métropole mais les il sera bien sûr toujours possible pour les communes intéressées par la lutte contre le gaspillage alimentaire de se rapprocher de la Métro pour bénéficier d’un accompagnement sur cette thématique.
Vous pouvez pour cela contacter l’équipe des messagers du tri : messagersdutri@lametro.fr.