Moins jeter la bonne idée

Faire rimer confinement et compost

L'occasion de se mettre au compost

Composter ne présente que des avantages. Il est vrai que pour ceux d'entre vous qui sont en appartement, il faudra attendre la fin de la période de confinement pour vous mettre au lombricompostage grâce à nos ateliers dédiés, ou bien entamer/participer à une démarche de compostage partagé. Mais pour ceux d'entre vous qui disposent d'un jardin, pourquoi ne pas profiter de l'occasion ? 

Composter ses déchets organiques présente de nombreux avantages :

  • Réduisez de 30% votre poubelle grise,
  • Obtenez gratuitement du compost qui enrichira votre jardin,
  • Economisez ainsi l'achat de terreau ou d'engrais,
  • Participez à une économie plus circulaire et responsable.
Alors qu'attendez vous ? Retrouvez ici toutes les informations pour vous lancer.
Téléchargez le guide du compostage en cliquant ici. Pour vous faire coacher, n'hésitez pas à appeller les messagers du tri au 0800 500 027 (numéro vert)

 

Composter pendant le confinement

Il est tout à fait possible de composter en période de confinement moyennant quelques bonnes pratiques.

Dans votre composteur individuel de jardin ou lombricomposteur rien ne change.

En revanche, dans vos composteurs partagés il faut respecter certaines règles :

  • Si le composteur est situé dans l'espace public il est interdit de s'y rendre,
  • S'il est dans un espace privé, vous pouvez continuer à l'utiliser en respectant les précautions d'usage ci-dessous :
  1. Vous y rendre invididuellement pour éviter tout contact physique,
  2. Ne plus déposer de mouchoirs,
  3. Désinfecter le manche des outils après utilisation,
  4. Se laver les mains après avoir manipulé les outils,
  5. Afficher ces précautions d'usage à l'entrée du site,
  6. Vous organiser pour les transferts (avec 2 ou 3 personnes à tour de rôle),
  7. S'il n'y a plus de matières sèche (brun), demandez à tous les participants d'arrêter les apports jusqu'à leur rechargement pour éviter les nuisances.