Moins jeter la bonne idée

Déchets verts : comment les valoriser ?

4 facons de valoriser ses tontes !

  1. Laissez-les sur place en tondant sans le bac de la tondeuse, la tonte « mulching », c’est une pelouse fertilisée et protégée du dessèchement sans effort. Attention à ne pas trop laisser pousser l’herbe entre deux tontes et à tondre au maximum 1/3 de la hauteur de l’herbe.
  2. Utilisez-les en paillage pour protéger et améliorer le sol de votre jardin. Déposez l’herbe au pied de vos végétaux sur 2 cm d’épaisseur maximum si elle est fraîche. Pour un paillage plus épais qui limitera aussi la pousse des plantes indésirables, faites préalablement sécher l‘herbe en l’étalant une ou deux journée au soleil. Stockée à l’abri, elle pourra être réutilisée n’importe quand.
  3. Incorporez-les en petites quantités dans votre compost, mais attention à bien les mélanger avec d’autres déchets plus secs.
  4. Et pourquoi ne pas laisser pousser certaines parties de votre pelouse ? Cela réduira votre travail de tonte et fournira des zones refuges favorables à une biodiversité utile au jardin.

 

Valoriser ses tailles de haies ou de branchages

Surtout, ne les brûlez pas, c'est une pratique très polluante et interdite :

  • 50 kg de déchets verts brûlés à l’air libre émettent autant de particules fines qu’une voiture diesel récente qui parcourt 13 000 km (source ADEME).
  • 9 feux d'1m3 produisent autant de dioxyde que l'incinérateur de Chambéry sur une journée (source Conseil Départemental de Savoie)

Vos déchets verts constituent une vraie ressource, alors valorisez les dans votre jardin !

Même si vous ne disposez pas d’un broyeur, toutes vos tailles de moins de 1 cm de diamètre peuvent être facilement broyées à la tondeuse.

Faites un tas avec vos déchets de tailles et passez la tondeuse en surélevant les roues avant et en les baissant progressivement, relevez-les si la tondeuse menace de caler et répétez l’opération jusqu’au broyage complet de vos végétaux. Le broyat produit peut être ajouté dans votre compost ou utilisé en paillage en l’étalant au pieds de vos végétaux sur 5 à 7 cm d’épaisseur, cela permettra de protéger et de nourrir votre sol tout en limitant l’évaporation de l’eau et la pousse des plantes indésirables. Vous pouvez également tresser les branches qui s’y prêtent pour constituer des bordures, ou réaliser des fagots de branches, voire des haies de Benjes, qui offriront des zones refuges favorables à une biodiversité utile au jardin.